Nos promotions

Portraits des lauréates

Nicole BOURÉBARÉ

Âge : 20 ans

  • BAC ES (mention Très Bien) – Lycée Jules Garnier
  • Classe Préparatoire aux Grandes Écoles de Commerce (CPGE ECE)

Cursus actuel : école de commerce à Lyon

Secteur de prédilection : tourisme

Passions : amis, famille, agriculture, pêche

Projet professionnel : « Mon projet est de revenir travailler en Nouvelle Calédonie pour aider le pays à se construire. Je vise surtout le secteur du tourisme, qui est très porteur, et notamment celui de l’hôtellerie. Mon rêve serait de diriger le Méridien de l’Île des Pins ou d’y être DRH ».

Un mot au sujet de la Fondation : « Cette Fondation est vraiment un beau projet car elle nous donne les moyens financiers pour mener à bien nos projets. Mais le plus important pour réussir et atteindre nos objectifs, est de ne jamais se décourager, de donner le meilleur de nous-mêmes, et de se rappeler pourquoi nous faisons des études ».

Kimberley DAO

Âge : 23 ans

  • BAC SES (mention Bien) – Lycée Blaise Pascal
  • Classe Préparatoire aux Grandes Écoles de Commerce (CPGE ECE).

Cursus actuel : ICN Business School

Secteur de prédilection : distribution et e-commerce

Passions : cuisine, healthy lifestyle, bien-être

Projet professionnel : « Je suis en master E-commerce et Grande Distribution. J’ai le droit de changer pour mon master 2 de spécialisation, pourquoi pas pour du Marketing Digital ou Marketing and Brand Management. A vrai dire, je ne sais pas très bien encore ce que je veux réellement faire à la sortie de mon diplôme. Mais j’ai un objectif de vie, celui de créer ma propre entreprise dans quelques années. J’aime l’idée que je pourrais réaliser un projet de A à Z, malgré la difficulté et le travail. Je n’ai pas peur, je voudrais oser, avoir l’audace de concrétiser un projet qui me porterait à cœur ».

Un mot au sujet de la Fondation : « J’encourage tous les étudiants de Nouvelle-Calédonie à avoir une vision à long terme et de sortir de leur confort. J’ai vu beaucoup de jeune qui préférait en finir vite avec les études pour avoir une vie tranquille ou de peur de ne pas avoir les moyens financiers. Je leur glisse un petit mot, pour les encourager et trouver la force d’aller loin, être un étudiant calédonien qui a l’opportunité de voyager pour étudier n’est pas donné, je le conçois. Avec la Fondation d’Entreprise BCI, chacun à sa chance. On a tous le droit d’être aidé, on parle d’égalité des chances avec la Fondation, car tous, avons la possibilité de réaliser de grande chose de par leur aide financière. Il faut avoir le courage et la motivation pour. La Nouvelle-Calédonie a besoin de ce type de personne pour construire la Calédonie de demain ».

Lisa NGUYEN

Âge : 21 ans

  • BAC S – Lycée Lapérouse
  • Classe Préparatoire aux Grandes Écoles de Commerce (CPGE ECE).

Cursus actuel : L3 à Toulouse Business School

Secteur de prédilection : bancaire ou financier

Passions : lecture, musique, culture coréenne

Projet professionnel : « Il m’est difficile de définir un projet professionnel bien défini. Cependant, j’aimerais étudier dans le domaine de la finance ou bien dans le secteur bancaire ».

Un mot au sujet de la Fondation : « Je sais que les études c’est barbant mais il faut s’accrocher. Nous avons la chance d’avoir accès à une éducation gratuite (ou à moindre coût) contrairement à des millions de jeunes. Il faut le voir sous un autre angle : c’est rencontrer de nouvelles personnes, faire de nouvelles expériences, bien sûr apprendre de nouvelles choses et notamment se préparer à la vie active. Je ne suppose pas qu’il ne faut pas s’amuser. Concernant la Fondation d’Entreprise BCI, je pense que les jeunes étudiants calédoniens ont de la chance d’avoir des organismes qui les accompagnent et qui les aident à se former pour la vie active. J’espère que beaucoup de jeunes calédoniens pourront en bénéficier ».

Oriane NYIKEINE

Âge : 21 ans

  • BAC ES (mention Très Bien) – Lycée Blaise Pascal
  • Classe Préparatoire aux Grandes Écoles de Commerce (CPGE ECE)

Cursus actuel : Burgundy School of Business

Secteur de prédilection : management

Passions : théâtre, natation, athlétisme …

Projet professionnel : « Je souhaite m’orienter vers un métier dans le domaine du management des organisations et des entreprises. Cependant, je reste ouverte à toutes autres possibilités que pourraient me présenter l’Ecole de commerce. J’ai découvert récemment la possibilité de m’orienter vers le géopolitique ou encore vers la Data Science qui semble être un domaine passionnant ».

Un mot au sujet de la Fondation : « Croyez en vous et en votre projet, et vous trouverez toujours les moyens de le réaliser. J’ai eu la chance de rencontrer l’équipe de la Fondation BCI et je leur suis très reconnaissante d’avoir cru en moi et à mon projet et de m’aider aujourd’hui à le concrétiser ».